le château

Près de 1000 ans d’histoire

C’est à la fin du XIe siècle que les seigneurs de Balazuc, puissante famille qui régnait sur le Bas-Vivarais, construisirent un donjon, le long du rempart qui entourait le village. Il fut progressivement agrandi au XIIIe siècle. Parmi les personnages célèbres, citons Pons de Balazuc, qui participa à la première croisade et fut tué au siège d’Archas (aujourd’hui Tell Arqa, au nord du Liban), juste avant la prise de Jérusalem en 1099. Il est passé à la postérité pour avoir relaté, avec le chanoine du Puy, Raymond d’Agiles, cette épopée militaire et religieuse sous le titre de « Historia Francorum qui ceperunt Hyerusalem » (Histoire des Francs qui prirent Jérusalem), devenant ainsi en quelque sorte le tout premier correspondant de guerre.

A travers les siècles

Les suzerains de Balazuc demeurèrent toujours fidèles au roi de France, ce qui explique que, pendant les guerres de religion, le village resta catholique au milieu d’une terre qui s’était largement convertie au protestantisme. A la Révolution française, le marquis de Vogüé, dont la famille avait hérité du château, prend la fuite. Saisi comme bien national, le château est vendu à la chandelle en 1793 pour la somme de 625 livres (environ 3125 euros actuels). Soit à peine plus que le four du village, et quarante fois moins que son moulin. L’acquéreur se nomme Louis Mollier, et le château fera désormais office de corps de ferme.

La renaissance

Au XIXe siècle, à l’image de nombreux édifices ardéchois, le château de Balazuc devient une magnanerie, incarnant l’âge d’or du ver à soie. En 2002, les descendants de Louis Mollier revendent les bâtiments en ruine à un couple de Lyonnais, Daniel et Virginie Boulenger, qui restaurent le château pour en faire une maison d’hôtes. En 2011, le château est racheté par Luc et Florence Lemaire. En mille ans, ce n’est que la troisième fois qu’il fait l’objet d’une vente…

La reconnaissance

Des Maisons et des Hôtes sur France 5 (janvier 2013)

Reportage de Carole Pujol

Météo à la carte, de France 3 (avril 2015)

Reportage de Pierre-Hugues Frémy

Le Journal de 13 heures de TF1 (août 2012)

Reportage de Gaëlle Charnay

Télématin sur France 2 (août 2012)

Reportage de Marie-Dominique Perrin