Le village

Des origines ancestrales

Il a fallu d’abord le hasard d’une alternance de périodes de glaciation et de réchauffement pour que naissent d’immenses torrents et se déposent sur notre plateau des Grads, il y a 1.700.000 ans, de vastes lambeaux de terrains, encore pris par le gel, véritable providence pour nos ancêtres préhistoriques.

Des bracelets, des outils, des armes de guerre et des poteries, témoins de l’Age de Bronze, ont été trouvés sur ce plateau où les Celtes construisirent des oppida avant de consacrer, sur la rive opposée de l’Ardèche, un temple à Belen, dieu du jour et de la clarté.

Au cours du IIe siècle avant JC, les Romains conquirent le pays des Helviens, l’actuelle Ardèche méridionale. Une voie pavée fut construite pour relier Uzès (Ucetium) à la capitale de l’Helvie, la somptueuse Alba Augusta (aujourd’hui Alba-la-Romaine), et à la vallée du Rhône. Cette voie longeait Belen Dun (nom celte de Balazuc).

Un témoin de l'Histoire

Après les invasions des Vandales puis des Wisigoths, ce seront les Sarrasins repoussés par Charles Martel, qui, selon la légende, se fixeront vers 734 à Balazuc pour y fonder une colonie. Quant à l’église romane édifiée au XIIe siècle, elle sera construite… sur l’emplacement même de l’ancien temple païen dédié à Belen !

Balazuc, au nom rendant hommage à une divinité païenne, est alors appelée à devenir pour des siècles un bastion catholique en terre hérétique, une citadelle avancée du royaume de France face aux domaines soumis à la juridiction du Saint-Empire romain germanique.

Partez à la découverte de l'un des plus beaux villages de France

Village à l’atmosphère méridionale, Balazuc, classé parmi les « plus beaux villages de France » est tout de pierres taillées éclaboussées de soleil, dédale de ruelles sinueuses, d’escaliers, de rampes empierrées et d’arcades ombragées.

Les restes des remparts mènent au château dont les origines remontent au XIe siècle, la Tour carrée datant quant à elle du XIIIe siècle. La place de la vieille église a conservé intact son charme d’antan avec ses échoppes aux atours médiévaux et ses maisons à fenêtres à meneaux.